La sécurité énergétique

L’énergie du futur

La combustion des carburants fossiles provoque la pollution atmosphérique, entraînant le décès prématuré de 800 000 personnes par an.

Le Kazakhstan possède des ressources énergétiques conventionnelles de niveau mondial. Malgré cela, le pays est fermement décidé à développer une économie verte grâce à la diversification et à la mise en valeur de sources d’énergie alternatives.

Le thème principal de l’Expo 2017, qui réunira à Astana (en photo) les grands spécialistes mondiaux des questions énergétiques en vue d’aborder cette question de plus en plus urgente, est « L’énergie du futur ».

La Conférence Rio +20 des Nations Unies sur le développement durable soutient le Programme de partenariat pour une « passerelle verte », à l’initiative du Kazakhstan.

Les changements climatiques observés au cours des dernières décennies semblent avoir été causés par des niveaux élevés de dioxyde de carbone et d’autres gaz à effet de serre dans l’atmosphère, ce qui, selon de nombreux experts, est probablement dû aux activités humaines.

Relevant ce défi, le Kazakhstan est le premier pays de la CEI à mettre en route un système de plafonnement et d’échange qui réduira les émissions de gaz à effet de serre de 15 % d’ici 2050, ce qui équivaut aux niveaux de 1992.

Tweets By @nike